Votre navigateur ne prend pas en compte les CSS

Veuillez ne pas tenir compte des éventuelles images qui s'affiche ci dessous


Fermer

L’Homme qui tua Don Quichotte

En renouant avec le réalisme magique, Sarkis Tcheumlekdjian met l’accent sur l’amitié émouvante entre Don Quichotte et son acolyte Sancho et la défiance qu’ils cultivent à l’égard de Miguel de Cervantès ; cet écrivain qui a annoncé dès son prologue, la mort de son héros. « Voyant qu’il ne peut rien contre moi, cet écrivain peu inspiré s’est vengé sur ce que j’ai de plus cher au monde, Sancho. Il a transformé ma Dulcinée en une grossière paysanne, en un laideron malodorant et vulgaire. » Un instant de théâtre suspendu et baroque, ponctué d’envolées musicales qui nous emmène à la frontière du réel et du merveilleux et nous permet de revisiter le premier roman des temps modernes.

Fermer

Production

La Compagnie Premier Acte est conventionnée par la Région Auvergne/Rhône-Alpes, subventionnée par la DRAC Auvergne/Rhône-Alpes et les villes de Lyon et Villeurbanne. Avec le soutien de Fineco eurofinancement / pamexial expertise. Remerciements au TNG - Centre Dramatique National de Lyon et à l’Allegro de Miribel.

Fermer

Distribution

Jeu : Déborah Lamy et Gilbert Gandil
Adaptation et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian
Composition musicale : Gilbert Gandil
Costumes : Marie-Pierre Morel-Lab
Lumières : Stephen Vernay
Univers sonore : Eric Dupré

Fermer

Presse

Un spectacle magique ! « Nous sommes des enfants éblouis, charmés, émus, qui oublions tout durant une repré- sentation, suspendus à cette voix qui nous fait pleurer avec Sancho pour ce noble vieil homme idéaliste. » Véronique Poirson - Les 8 plumes - L’Express

« Le texte est magnifique. La mise en scène de Sarkis Tcheumlekdjian est une totale réussite. On reste suspendu à cette voix comme on le restait à celle de Shéhérazade dit la légende. » Alain Pécoult - La Provence

Un spectacle aussi lumineux que magnétique « Sarkis Tcheumlekdjian a réussi l’impossible pari de proposer l’extravagance à travers la sobriété. Un superbe Don Quichotte. Aucun doute, où qu’il soit, Cervantès applaudit. » Bernard Jadot - Le Progrès

Fermer

Dates

Du 05 au 28 juillet 2019 à 13h10
Les jours pairs Théâtre Buffon
18, rue Buffon 84000 Avignon

Fermer
Fermer

Vidéo : L’Homme qui tua Don Quichotte

Fermer

Musique : L’Homme qui tua Don Quichotte

  18-19
L'Homme qui tua Don Quichotte

En renouant avec le réalisme magique, Sarkis Tcheumlekdjian met l’accent sur l’amitié émouvante entre Don Quichotte et son acolyte Sancho et la défiance qu’ils cultivent à l’égard de Miguel de Cervantès ; cet écrivain qui a annoncé dès son prologue, la mort de son héros. « Voyant qu’il ne peut rien contre moi, cet écrivain peu inspiré s’est vengé sur ce que j’ai de plus cher au monde, Sancho. Il a transformé ma Dulcinée en une grossière paysanne, en un laideron malodorant et vulgaire. » Un instant de théâtre suspendu et baroque, ponctué ...

Lire la suite Production Distribution Articles de Presse Dates
Affiche du spectacle : L'Homme qui tua Don Quichotte
 
  Réalisation Artaban